CRIEF. L’ancien ministre Djakaria Koulibaly, abandonné par ses avocats

0

L’ancien ministre des Hydrocarbures, Djakaria Koulibaly, a été extrait de prison pour être entendu par les juges d’instruction de la CRIEF, ce lundi 11 avril 2022. Majeure pour lui, parce que le pool d’avocats qui l’ont assisté à la gendarmerie ont qu’il ne vont pas l’assister à la CRIEF.

« A partir du moment où il y a eu procès-verbal de comparution en flagrance, on est devant la juridiction de jugement. Maintenant, ils viennent de réorienter et organiser un pool de juges d’instruction. Djakaria Koulibaly est extrait maintenant pour être entendu par ce pool. Mais aucun avocat ne viendra l’assister », a annoncé Me Sidiki Bérété, lors d’une conférence de presse.

En suite, Me Bérété, justifie leurs décisions, « nous ne viendrons pas assister cautionnant la violation du droit. On est ferme. On attendra devant la juridiction du jugement. C’est cette dernière qui doit peut-être réorienter. Parce que même quand il fait la lecture de l’article 462, le procureur requiert l’ouverture d’une information. Ça, ce n’est pas le réquisitoire introductif. Il doit requérir, il doit demander. Il doit demander à qui ? C’est devant un juge. Donc ça c’est aussi simple que ça. Monsieur Djakaria Koulibaly est là. Pour le moment, la défense suspend sa participation. On ne va pas essayer d’assister au spectacle pour faire plaisir aux hommes de coup d’Etat ».

Oumar Diaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici