Voici les avantages du protocole d’accord entre gouvernement, syndicat et patronat

0

Après avoir signé un protocole d’accord avec le gouvernement et le patronat, le mouvement syndical guinéen est dans la conquête de le défendre. Sur les 13 centrales syndicales, c’est seulement 9 centrales qui ont accepté de se retrouver à la bourse de travail et qui ont travaillé pour déposer une plateforme revendicative depuis le mois de janvier 2022.

Pour le porte-parole du comité de négociation de l’inter central syndical, Abdoulaye Barry, « aujourd’hui, nous ouvert des négociations avec le gouvernement guinéen et nous avons obtenu un protocole d’accord le 7 avril dernier axé sur les points de la revalorisation de l’indemnité de transport et du logement à hauteur de 15% pour tous les travailleurs ».

Autre avancée obtenue figure entre le rehaussement du SMIG, le traitement humain des retraités.

« Nous avons pu rehausser le SMIG à hauteur de 25% qui montre de 440 000 à 550 000, nous avons pu obtenir aussi l’avancement en grade de tous les fonctionnaires de l’État guinéen de 4 échelons parce que c’était en retard depuis 2019, nous avons obtenu 25% sur toutes les primes de l’éducation et de la santé, nous avons revaloriser les travailleurs qui sont partis à la retraite, leur point d’indice qui était de 637 à 977, ça veut dire leur pension à la retraite va augmenter », a expliqué Abdoulaye Barry, avant de préciser que, « l’impact financier de ces négociations c’est autour de 400 milliards de avril 2022 à avril 2023, le gouvernement guinéen va débloquer cette somme pour faire face à ce protocole d’accord ».

 

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici