Guinée : Des médecins arrêtés pour trafic de drogue

0
Drogue
Drogue

Les services spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le grand banditisme ont mis aux arrêts un chirurgien et des anesthésistes pour une affaire de Drogue.

Selon nos informations, Docteur Samuel Goépogui et ses collègues sont arrêtés pour avoir extrait de l’estomac d’une jeune femme en provenance du Brésil, des boules de cocaïne, le 11 août dernier.

La police dit avoir obtenu le 20 août dernier, des informations sur une jeune femme « porteuse de drogue incorporée » opérée dans une clinique de Conakry.

« Nous avons eu des informations concernant une porteuse de drogue incorporée en provenance du Brésil qui a été opérée dans une clinique de la place par un chirurgien. Il y a eu l’extraction de plusieurs boules de cocaïne dans l’estomac de cette porteuse. Ainsi, on a déployé des hommes sur le terrain et procédé à l’interpellation des premiers suspects », a expliqué Ibrahima Kalil Camara, le directeur central adjoint de l’Office national de lutte contre la drogue.

A lire aussi   Depuis sa casette, Sékou Koundouno écrit : "Dans un champ de bataille, un général ne se livre jamais à l'ennemi"

« La femme a effectivement subi l’intervention chirurgicale le 11 août par la complicité d’un narcotrafiquant du nom de Chérif Bah et de Fatoumata Diariou Doumbouya, stagiaire dans la clinique de Dr Samuel. La fille a été envoyée par M. Bah qui est narcotrafiquant. Le médecin Samuel a appelé deux autres chirurgiens pour l’assister, en posant un faux diagnostic. Il a parlé d’une péritonite gastrique sans expliquer la vraie raison de la plainte de cette porteuse. Les collègues du Docteur Samuel l’ont conseillé de remettre ces corps étrangers extraits de l’estomac de la dame au chef de service de Donka où l’opération a eu lieu. Mais, il n’a pas obtempéré malgré l’instance de ses collègues. Il a plutôt remis la quantité de drogue à Chérif Bah, le propriétaire et narcotrafiquant », a révélé Ibrahima Kalil Camara.

A lire aussi   Guinée. Les détenteurs des ateliers de forages invités à s'identifier avant le 5 octobre 2021

Aux dernières nouvelles, Chérif Bah, Fatoumata Diariou Doumbouya et la porteuse sont en fuite.

Source: Mediaguinee

NB: le titre c’est woulanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici