Mamadou Sylla révèle un “secret” : “au temps de Gbagbo, j’ai fourni des fusils de chasse et cartouches aux donzos”

0

Invité de « la Grande interview » de nos confrères de Guineematin, le chef de file de l’opposition et président de l’Union Démocratique Guinée (UDG) a fait samedi de grandes révélations sur l’agression rebelle de 2000 le long des frontières sud-ouest de la Guinée.

Dans ladite émission, Mamadou Sylla indique avoir fourni des fusils de chasse et des munitions aux chasseurs traditionnels (Donzos) au compte du gouvernement guinéen pour faire face aux rebelles aux frontières de la Guinée, de Kindia jusqu’à N’Zérékoré.

Je faisais venir des cartouches, des fusils de chasse et d’autres marchandises. J’étais dans ça. Le plan politique, c’est politique. Les gens sont venus dire au président Lansana Conté que les rebelles qui viennent ont peur des chasseurs traditionnels (Donzos). Mais les donzos ont dit qu’ils n’avaient pas d’armes et de munitions. Ils (donzos) ont demandé au gouvernement de les doter de fusils de chasse et de munitions qui selon eux tuent mieux que l’unique balle des Blancs », a révélé Mamadou Sylla. Et d’ajouter : « C’est un secret que je suis entrain de dire. Même en Côte-d’Ivoire, au temps de Gbagbo (ancien président ivoirien), on a fourni des fusils de chasse et des cartouches aux donzos. Le général Lansana Conté a dû conseiller le président Gbagbo qui est venu. C’est comme ça qu’on m’a appelé encore pour fournir la quantité qu’il fallait ».

A lire aussi   Le RPG arc-en-ciel désavoue les propos d'un de ses responsables les plus influents

L’homme d’affaires le plus introduit du régime feu Lansana Conté admet avoir fournit des dizaines de véhicules à l’armée guinéenne dans un délai record.

In mediaguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici