Guinée. Un journaliste arrêté par le BATA en marge du manifestation du FNDC

0

La situation reste tendue sur la route le Prince en banlieue de Conakry, ce jeudi 20 octobre. Des barricades sont érigées un peu partout le long de cet axe par les jeunes en colère. Ils manifestent suite à un appel du front national pour la défense de la constitution (FNDC). Un appel qui a été soutenu par les principales coalition politiques (CORED, ANAD, RPG ARC-EN-CIEL et le FNDC POLITIQUE).

A Koloma, dans la commune de Ratoma, plusieurs jeunes manifestants ont été arrêté et conduit au camp Alpha Yaya Diallo. Amadou Djouldé Diallo, journaliste à la radio City FM et au site Guinee360, qui était sur les lieux pour couverture médiatique a été aussi mis aux arrêts par les éléments du bataillon autonome des troupes aéroportée (BATA). Il sera libéré finalement au camp Alpha Yaya.

A Bambeto magasin, les échauffourées entre jeunes et forces de l’ordre se poursuit. Déjà, un gendarme est grièvement blessé par projectile.

Entre Sonfonia et la T8 ( transversale 8) des colonnes de fumée noire et de gaz lacrymogènes surplombe la zone.

Il faut appeler que le front national pour la défense de la constitution qui est « dissout  » réclame un cadre de dialogue, le retour à l’ordre constitutionnel mais aussi la libération des prisonniers politiques.

MBB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici