Confidences d’Accra : la France opposée au régime de sanctions de la Cedeao contre Conakry

0

Dimanche 3 juillet, jour du 61è sommet des chefs d’Etats de la Cedeao. Nous sommes déjà à l’hôtel Kempesk d’Accra, lieu où doit se tenir dans quelques minutes la rencontre.
Les tractations se poursuivent dans les couloirs de l’hôtel et certaines langues se libèrent.
Au 6è étage de l’imposant hôtel où logent les chefs d’Etat, entre les va-et-vient, tous les dossiers sont sur la table.

Certains diplomates que nous avons approchés sont catégoriques : « la France s’oppose au régime de sanctions contre la Guinée sous prétexte que cela affaiblirait le Premier ministre… ».

Selon la même source, « deux clans s’affrontent actuellement en Guinée, les radicaux conduits par le ministre de l’administration du territoire, le président du CNT et l’aile modérée incarnée par le Premier ministre Mohamed Béavogui ». Nous y reviendrons…

A lire aussi   Les victimes du Camp Boiro demandent au CNRD de leur octroyer la partie carcérale du camp

Bangaly Steve Touré, depuis l’hôtel Kempeski d’Accra

PS : Pour le moment, aucun haut responsable en Guinée ne confirme cette information. Un de nos interlocuteurs reconnu dans les méandres de la diplomatie a d’ailleurs lâché ce commentaire : « on voit mal la France défendre le poste d’un individu dans un contexte sous-régional marqué par la présence de pays qui ne sont pas d’ex-colonies françaises et dont les voix sont prépondérantes »

In mediaguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici