Procès du 28 septembre : plusieurs militaires mis aux arrêts et conduits à la maison centrale

0

Pendant le procès des événements du 28 septembre 2009 se poursuit au tribunal de première instance de Dixinn délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’appel de Conakry, des arrestations de font dans le pays. Ces personnes arrêtées ont un lien avec ces événements douloureuses.

Selon Guineenews, après le Colonel Bienvenu Lamah, l’actuel Commandant de la Gendarmerie régionale de Conakry et le colonel Jean-Louis Kpoghomou, ancien préfet de Koubia, c’est au tour de nouveaux accusés de se voir inculpés et placés sous mandat de dépôt à la Maison centrale de Conakry. Il s’agit du Colonel Georges Kpoghomou, de Jacques Sagno, de l’Adjudant Thomas Touaro et de Georges Olemou.

Les faits articulé sont entre autres : des faits de meurtres, de viols, de pillages, d’incendies volontaires, de vols à main armée, de coups et blessures volontaires, tortures, d’enlèvements, de séquestrations, d’agressions sexuelles.

Oumar Diaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici