Cadre de dialogue. « Les absents ont tort. s’ils ne font pas attention… « alerte, Bah Oury

0

Le cadre de dialogue sous la présidence de Dr Bernard Goumou, premier ministre s’est ouvert, ce jeudi 24 novembre à Conakry. Plusieurs acteurs politiques n’ont pas participé cette cérémonie inaugurale.

Par contre, certains leaders politiques ont répondu à l’appel des autorités. C’est le cas de Bah Oury. Pour lui, « les absents ont tort. Et je crois que je leur ai dit, s’ils ne font pas attention, ils passeront à côté de l’histoire de la Guinée et ce serait dommage ».

Et d’ajouter, « je leur ai dit encore aujourd’hui à cette occasion, en refusant de participer à ce dialogue inter-guinéen qui est un dialogue fondateur des années institutionnelles de la Guinée pour très longtemps, en agissant ainsi, ils risquent de sacrifier leurs partis politiques. Parce que certains vont estimer pourquoi être dans un parti politique où les étapes majeures de la vie nationale sont boudées. Donc pourquoi y être au risque d’être absents le jour même des joutes électorales. Donc ils sont en train de liquider leurs propres partis politiques ».

Se positionnant comme un prédicateur, Bah Oury, déclare que :  » les choses vont correctement se passer, d’ici le 15 décembre quelque chose de consistant permettant de défricher les voies et moyens pour une transition efficace réussie pour que la Guinée sorte de cette longue période d’incertitude ».

Oumar Diaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici