Pains. « L’État a subventionné et continue à subventionner le prix du blé », rassure le ministre du commerce

0

« L’État subventionne et continue à subventionner le prix du blé ». C’est ainsi que le ministre du commerce, Docteur Bernard Goumou, essaie de convaincre la population suite à l’occasion du sac de farine et de la baguette du pain.

 

En plus de cette subvention, le ministre précise qu’aujourd’hui,  » l’État accepte dédouaner le prix du blé à 60 dollars au cordon douanier. Lorsque le prix du blé était à 280 dollars chez le cordon douanier, l’État accepte dédouaner à 60 dollars. Aujourd’hui, le prix du blé est passé à 430 dollars. Il y a un écart de 370 dollars que l’État renonce à ses taxes pour que le prix du pain ne soit pas exagérément augmenté. Aujourd’hui, l’État continue à subventionner, à apporter son appui à la population. Je voudrais rassurer la population qu’effectivement, l’État a subventionné et continue à subventionner le prix du blé ».

A lire aussi   L’ex-Première dame Djènèkaba Condé est de retour à Conakry

 

Sur l’accord trouvé avec les partenaires, le ministe Dr Bernard Goumou, explique qu’avant de, « démarrer les accords avec nos partenaires, il y a eu d’anciens accords signés par les précédents gouvernements. Il fallait faire la revue de ces accords pour voir effectivement de part et d’autre chacun respectait ses engagements. Dans l’accord précédent, le prix de la farine sortie d’usine était à 290 000 Gnf le sac que le boulanger payait à 300 000 Gnf. Et il y avait un intervalle entre 300 et 360 000 Gnf et si le prix du sac à cette intervalle, les boulangers allaient immédiatement augmenté de 500 Gnf sur le prix du pain. Et quand nous avons fait des études avec la subvention de l’État, on débordait cet intervalle. C’est d’ajustements en ajustements, de concessions en concessions et l’aide de l’État sur la subvention que nous nous sommes ramenés dans cet état. Aujourd’hui, le sac de la farine est à 340 000 Gnf sortie d’usine mais dans les accords, on a dit que même si le prix du blé augmentait et que le prix du sac de la farine allait jusqu’à 360 000 Gnf sortie d’usine, le prix de la baguette de pain restera toujours stable. Ce sont les accords que nous avons trouvés », a-t-il rappelé sur Fim FM, ce lundi 6 décembre.

A lire aussi   Urgent/Un des membres de l'ANAD, arrêté a été libéré à 1 heure matin

Facely Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici