La Guinée crée un Groupement des Forces d’Intervention Rapide (GFIR) contre le terrorisme

0

Ce mardi 21 décembre 202, le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya, a créé une unité spéciale pour lutter contre le terrorisme en Guinée. Groupement des Forces d’Intervention Rapide (GFIR), c’est le nom de l’unité en question.

Selon l’article 2 du décret, « le Groupement des Forces d’Intervention Rapide est une unité constituée d’officiers, sous-officiers et militaires de rang sélectionné au sein des unités de l’armée et disposant des capacités physiques, morales et mentale requises ».

L’article 3 précise que,  » le Groupement des Forces d’Intervention Rapide a pour mission principale de mettre en oeuvre des actions à développer dans cadre de la traque, du démantèlement et de la mise or état de nuit des cellules terroristes avant toute action de celle-ci. A cet titre, il est l’un des principaux titres de dissuasion, de création et de coercition de l’état major de l’armée. Robuste, souple, réactif et constitue une véritable force de réaction rapide. Il intervient également dans les domaines ci-après : La lutte contre le terrorisme ; le grand banditisme ; la libération d’otages ; la piraterie maritime; les détournements d’aéronefs; l’arrestation des personnes dangereuses; la protection et la sécurité des personnes et des sites névralgiques; les renseignements et la recherche par la surveillance; les patrouilles et la collecte d’informations et des preuves ».

A lire aussi   CNSS : le paiement des prestations initialement prévu le mardi 15, reporté à mercredi (communiqué)

« Article 4: le Groupement des Forces d’Intervention Rapide est placé directement sous les ordres du chef d’état-major général des armées et mis en mouvement sous ses instructions », précise le décret.

Facely Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici