La CRIEF interpelle le Colonel Doumbouya sur l’acquisition de son immeuble R+12 en construction à Kipé

0

Depuis le début, ne passe en ma connaissance devant la CRIEF que les civiles alors qu’au sein de la grande muette les détournements et la corruption sont de notoriété publique.

Mais à date, aucun homme en uniforme n’est inquiété par la CRIEF. Est-ce par peur ou c’est une justice à géométrie variable?

Je pose la question au Procureur Aly Touré près la CRIEF que j’interpelle sur la nécessité de jeter un coup d’œil de ce côté car, ça sent pas du tout bon là-bas et cela avant même le coup d’Etat. Et maintenant avec l’exercice  du pouvoir par le CNRD, cela va de mal en pis au détriment des pauvres contribuables.

N’est-il pas suspect que le CNRD et les membres du gouvernement refusent de faire la déclaration de leurs biens ?

A lire aussi   Urgent/N’Zérékoré : Des femmes nues manifestent dans les rues contre des agents de riposte à Ebola

A mon humble avis j’estime que la CRIEF doit être aussi dissuasive que répressive ainsi je serai pas là à souligner que personne n’est au dessus de la loi.

Cependant, considérant que le chef doit toujours donner le bon exemple, je juge nécessaire  de demander en ma qualité de citoyen Guinéen que la CRIEF interpelle le Colonel Doumbouya sur l’acquisition de son immeuble R+12 en construction à Kipé.

Bien entendu que le Colonel n’est pas le seul dans ce lot, il y en d’autres Colonels. Sans oublier certains membres du gouvernement de Mohamed Béa qui malverseraient.

Que la CRIEF sache que le peuple l’accompagne et continuera de l’accompagner dans son combat tant que la mesure concernera tous les justiciables et ça sans exception.

A lire aussi   "Je continuerai vaille que vaille à dire merde à ce régime de merde" (Par Tierno Monénembo)

La prochaine fois, j’interpellerai le Procureur sur le cas de certains magistrats vendus.

La CRIEF, notre argent se trouve dans les comptes et dans les immeubles, il faut récupérer.

Foniké Menguè

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici