Keamou Bogola HABA de l’ANAD : « Un homme qui désire occuper une fonction publique doit être un modèle de crédibilité »

0

Tribune. Ce sera certainement le monde á l’envers qui risquera de réveiller même les morts des fosses communes de Nzérékoré, ceux des cimetières de Bambéto, Kankan, Coyah, Labé, Macenta ou de Lola dont Roger Bamba.

Personnellement, je pense que mon frère Kassory Fofana devrait plutôt se préparer avec ses avocats á la justification devant la CRIEF de l’origine licite de ses biens en Guinée, á l’étranger mais aussi á se préparer pour défendre prochainement devant la justice guinéenne, de la CEDEAO, de l’UA et de la CPI pour les crimes de sang enregistrés pendant sa gouvernance chaotique et conflictuelle de 2019 á 2021.

Comme nous continuons de le dire et redire, le transition CNRD doit s’attaquer au plus grand mal de notre pays (l’impunité institutionalisée, le laxisme et le manque d’éthique et de morale á l’origine des difficultés actuelles de notre pays depuis son indépendance).

Le CNRD qui est l’ organe dirigeant multiethnique et multi unité de nos forces de défense et de Sécurité et la tête pensante de cette transition doit impérativement accomplir cette mission quelques soient les pressions sociales et politiques qui se dresseront devant lui car, si l’armée guinéenne qui est sensée être neutre, plus forte que tous, ne fait pas ce boulot de salut public et recule devant l’impunité á cause des pressions communautaires ou religieuses ou politiques alors notre pays ne connaitra ni « l’Alternance positive », ni la « Démocratie véritable, ni le « Développement » á cause de l’influence toxique de ceux qui ont affaibli l’Etat pour se hisser au sommet de la pyramide sociale car l’égalité de chance pour tous devant les opportunités économiques et politiques du pays sera impossible car depuis 1958, une bourgeoisie rampante corrompue liée à la gestion laxiste de l’Etat contrôle notre pays de pères en fils avec l’argent et les biens de l’Etat sans penser aux générations futures pendant que les fils et filles de paysans, d’ouvriers, de marchands ambulants, d’éleveurs, de transporteurs et de travailleurs modestes sont obligés d’aller mourir dans la mer pendant que les fils des grands fonctionnaires de l’ Etat traversent l’atlantique et méditerranée par avion avec des dollars dans les comptes et en poches.

En tout état de cause, la nouvelle génération consciente qui lutte effectivement pour l’Unité Nationale dans sa diversité, pour l’Alternance sur la base de valeurs et du mérite, pour la Démocratie et pour une gouvernance vertueuse doit prendre les choses en main en cette période transitoire pour aider notre armée et notre pays á travers le CNRD à respecter son engagement du 5 Septembre 2021 pour faire la rupture avec nos anciennes pratiques car un homme public qui désire prendre la tête d’un parti politique ou occuper une fonction publique doit être un modèle de crédibilité pour sa génération et pour les futures générations. Rien ne devrait plus être comme avant et c’est en cela que nous interpellons aussi le gouvernement, les partis politiques, la Société civile, les syndicats et le CNT qui doivent dialoguer avec le CNRD sur l’agenda de la transition et sa durée.
Tous les partis politiques doivent aussi prendre conscience et faire des réformes profondes dans leur fonctionnement. Ce n’est pas seulement l’argent qui doit être le seul critère de choix d’un leader mais plutôt les valeurs et la vision que la personne incarne.

#UNAD, Notre Union, Notre Force, Nos Valeurs.

#ANAD, Unir et Servir et Non pour se Servir

Keamou Bogola HABA

UGDD/UNAD/ANAD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici