Espagne. Devant ses militants, Cellou Dalein, explique le rapprochement entre l’UFDG et le RPG

0

Cellou Dalein Diallo, président de l’union des forces démocratie de Guinée (UFDG) a bouclé sa tournée européenne, ce week-end. L’Espagne a constitué la dernière étape de ce marathon à l’allure d’une campagne électorale.

Dans une salle remplie de militants et sympathisants de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, s’est montré très rassurant par rapport aux relations entre l’UFDG et le RPG. « (…) Vous vous posez souvent, s’il y a un rapprochement, une alliance entre l’UFDG et le RPG. Alors je vais vous dire quelque chose, il n y a pas d’alliance. On se retrouvait dans une situation où nous partagions une préoccupation », a-t-il tranché.

Selon lui, « dans le mémo que le RPG a déposé, il a demandé une transition de 16 mois, l’ANAD a demandé une transition de 15 mois, le FNDC politique a demandé une transition de 15 mois. Le fait de demander une transition de 15 mois, ou de 16 mois mettait mal à l’aise le CNRD parcequ’ils avaient dit 38 mois . Certains disaient qu’ils feront 5 mois. Et aujourd’hui, nous nous retrouvons ensemble, pour organiser chacun ses motifs de manifestations, pour exiger le retour à l’ordre constitutionnel, (…) pour exiger le respect de la présomption d’innocence, et pour exiger l’arrêt de spoliation, des accusations, des détentions contre les leaders politiques, l’arrêt du harcèlement judiciaire, l’arrêt de l’instrumentation de la justice. Et nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation où il y a une convergence interne ».

A lire aussi   Abdoulaye Bah : "Ousmane Gaoual est dans une manœuvre politique contre l’Ufdg et c’est..."

Pour finir, Cellou Dalein, place comme argument aussi du fait que : « nous avons la vocation d’unir et de servir la Guinée. Unir la Guinée, (…) Même si le pouvoir que le RPG a exercé était dirigé souvent contre l’UFDG, il se trouve que vous avez beaucoup de Guinéens qui ont été soit induits en erreur mais qui militent au RPG. Notre vocation, c’est de rassembler, de réconcilier, de rassurer. On ne peut pas avoir une telle ambition, et dire que vous ne parlez pas avec une partie de la Guinée. Quel que soit ce qu’ils vous ont fait. Il y a un certain nombre de gens, peut-être ils sont coupables, mais la majorité des militants étaient ceux qui étaient par opportunisme, ou par conviction mais c’est des Guinéens. Nous devons demain unir tous les Guinéens, faire en sorte que ce qu’on a vécu n’arrive plus à personne demain. Parce qu’on va mettre en place des garanties suffisantes pour qu’il n’y ait plus de terrorisme d’Etat que nous avons connu (…) depuis l’indépendance . Il y a eu trop trop de victimes de violence d’Etat . Il faut que ça s’arrête .Et pour que ça s’arrête, il faut que les Guineens se retrouvent ».

A lire aussi   Cellou Dalein aux travailleurs : « Vos conditions de vie et de travail comptent parmi les plus précaires »

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici