Embaló rétropédale : « Je n’ai jamais eu de problèmes avec le président Alpha Condé… »

0

BISSAU- Nana Akufo-Addo, président de la conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedao), a réussi à éteindre la flamme de l’incident survenu le 19 juin dernier à Accra, lorsque le président de Guinée-Bissau s’est attaqué à son homologue guinéen qu’il accusait d’avoir fermé, en violations des statuts de la CEDEAO, la frontière de son pays à certains de ses voisins.

Le Président Ghanéen qui était en visite à Bissau ce dimanche 4 juillet 2021, a pu ramener Umaro Sissoco Embaló à de meilleurs sentiments. Alors qu’il avait fermé la porte du dialogue avec Alpha Condé autour de l’ouverture des frontières, le dirigeant de la Guinée Bissau a fait machine arrière. Il a affiché aujourd’hui une ouverture à dialoguer désormais avec son homologue Guinéen, pour surmonter le malentendu autour des frontières communes entre les deux pays.

Il n’y a pas d’ennemis permanents

« Je pense qu’il n’y a pas d’ennemis permanents…il y a des moments pour faire la guerre et il y a des temps pour faire la paix. Je n’ai jamais eu de problèmes avec le président Alpha Condé », a déclaré aujourd’hui Umaro Sissoco Embaló, s’adressant à des journalistes à l’issue de la visite du chef de l’État ghanéen.

« Nous sommes des homologues et des chefs d’Etat de pays frères. Nous devons savoir différencier nos problèmes personnels de ceux du pays », a-t-il ajouté, assurant qu’après sa visite d’État au Cap-Vert, il s’entretiendra avec le président Alpha Condé.

Nana Akufo-Addo s’est dit « satisfait » de la position d’Umaro Sissoco Embaló. « Soyez rassurés que je ferai de mon mieux pour que le problème soit résolu », a-t-il dit.

Interpellé ce dimanche 4 juillet 2021, à l’Assemblée nationale par rapport à l’ouverture de la frontière entre la Guinée Bissau et la Guinée, Dr Mohamed Diané a déclaré que le président Alpha Condé s’inscrit dans sa vision panafricaniste.

« En ce qui concerne la Guinée Bissau, la Guinée est un pays ouvert. Notre président est un panafricaniste qui se bat pour l’unité de toute l’Afrique, pour la stabilité et la sécurité. La Guinée est disposée à travailler avec tous les pays qui ont la volonté en tout cas comme nous, de renforcer la sécurité et de la stabilité », a précisé le ministre de la défense nationale, Dr Mohamed Diané.

A suivre…

In Africaguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici