Devant le CNRD, le Procureur Alpha Sény Camara annonce le déblocage de Nabayagate

0
Nabayagate

Mauvaise nouvelle pour Zénab Nabaya Dramé. Le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum s’est saisi du dossier portant sur un présumé détournement de plus de 200 milliards GNF imputé à l’ancienne ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et du Travail, Zénab Nabaya Drame.

 

 

Un procès a été ouvert à cet effet avant que l’affaire ne soit rangée peu après dans les tiroirs. Mais celui qui s’était auto-saisi du dossier ne semble pas lésiner sur son énergie quant à la relance de celui-ci.

Devant le président du Comité national du rassemblement et du développement ce mardi, M. Alpha Sény Camara a promis de débloquer ce dossier ainsi que plusieurs autres portant notamment sur un cas de détournement à l’ARPT, un cas de vol de moustiquaires imprégnées par les cadres du ministère de la Santé, un dossier de la Fonction publique en cours de jugement, détournement de plus de 200 milliards au ministère de l’Enseignement technique (nabayate).

A lire aussi   Antonio Souaré : « Je lance un appel à tous mes sympathisants et je dis stop »

« Tout ceci n’était pas mort mais plus ou moins mis en berne. Ces dossiers sont au niveau des cabinets d’instruction. Ils ne sont pas renvoyés au greffe. Il y avait juste un petit piétinement. Mais, avec un peu de relations avec les nouvelles autorités, je crois que tout va bien se passer », a indiqué le Procureur général près le TPI de Kaloum, qui avait ouvert une information judiciaire sur dans l’affaire nabayagate.

En outre, face aux nouvelles autorités du pays, les magistrats ont expliqué ce que c’est que la justice avant et aujourd’hui, comment elle fonctionne, quelles sont ses conditions d’existence, mais aussi les éléments plaidoirie.

Il faut rappeler que, Zenab Nabaya Dramé, dans l’affaire de détournement des 200 milliards dans son département avait poursuivi des journalistes en justice. malheureusement, elle avait perdue le procès devant les journalistes (Ibrahima Sory Traoré de Guinee7, Youssouf Boundou Sylla de Guineenews et Moussa Moise Sylla de l’inquisiteur) pour diffamation.

A lire aussi   Après le chute d'Alpha Condé, Embaló annoncé à Conakry

 

Avec Guineenews

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici