Désormais les drones non immatriculés sont interdits dans l’espace aérien guinéen

0
Drone
Drone

C’est une décision l’Etat guinéen vient de prendre. Désormais, les drones non enregistrés et non immatriculé dans l’espace aérien guinéen sont interdits. C’est un communiqué conjoint des ministres de la défense nationale Dr Mohamed Diané et des Transports Mohamed Keïta qui vient de tomber dans notre desk.

Actuellement en Guinée, ils sont nombreux les réalisateurs de vidéos qui utilisent des drones pendant leurs tournages. Au-delà des cinéastes, les hommes de médias utilisent les drone pendant le tournages de leurs documentaire et parfois même pendant les reportages.

Dans cette décision, les autorités guinéennes préviennent tout utilisateur de drone non enregistré et immatriculé se poursuivi en justice et le drone sera saisi. Nous vous proposons ci-dessous le communiqué conjointe des départements ministériels.

 

Suite à la prolifération et à l’usage incontrôlé des drones dans l’espace aérien de la République de Guinée, le Ministère de la Défense Nationale et le Ministère des Transports invitent tout détenteur desdits engins volants de les faire enregistrer et immatriculer auprès de l’Etat-major de l’Armée de l’Air et de l’Agence Nationale de la Navigation Aérienne. Toute utilisation des drones dans l’espace aérien national est interdite sous réserve d’autorisation du Ministre d’Etat Chargé des Affaires Présidentielle, Ministre de la Défense Nationale et du Ministre des Transports.

Tout contrevenant au présent communiqué s’expose à des poursuites judiciaires et à la confiscation du ou des drones utilisés.

Le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la Justice Militaire et le Directeur Général de l’Agence Nationale de la Navigation Aérienne sont chargés de veiller à l’application du présent communiqué.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici