Coup de tonnerre au Tchad : le président Idriss Deby est décédé des suites de blessures subies lors de combats

0
Idriss Déby, ancien président tchadien

L’armée tchadienne annonce que le président Idriss Deby est décédé des suites de blessures subies lors de combats sur la ligne de front.

L’annonce a été faite à la télévision tchadienne par Azem Bernandoa, le porte-parole de l’armée tchadienne. Il était entouré d’un groupe d’officiers militaires qu’il a appelé le Conseil national de transition.

« Le président de la République, chef de l’Etat, chef suprême ds armées, Idriss Deby Itno, vient de donner son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien, le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad Idriss Deby Itno », a lu le porte-parole.

Le président tchadien Idriss Deby est décédé alors qu’il rendait visite à ses troupes sur la ligne de front de la lutte contre les rebelles du Nord, selon l’armée.

« Un appel au dialogue et à la paix est lancé à tous les tchadiens de l’intérieur comme de l’extérieur pour continuer à construire ensemble le Tchad. Le Conseil militaire de transition rassure le peuple tchadien que toutes les dispositions sont prises pour garantir la paix, la sécurité et l’ordre Républicain », a ajouté le porte-parole.

Le Conseil militaire de transition est présidé par un des fils du président tchadien Idriss Déby, général de son état, Mahamat Idriss Déby Itno, âgé de 37 ans.

Un couvre-feu national sera instauré à partir de 18h00 jusqu’à 05h00, ainsi que la fermeture des frontières aériennes jusqu’à nouvel ordre.

Feu le président Deby Itno avait été officiellement donné vainqueur du scrutin presidentiel du 11 avril ce mardi par la Commission électorale nationale indépendante avec 79,32% des voix. Il devait effectuer un sixième mandat.

Il combattait les forces rebelles qui ont lancé un assaut sur la capitale N’Djamena.

  1. Deby, qui a recueilli près de 80 % des voix à l’issue des élections du 11 avril, a été déclaré vainqueur du scrutin ce mardi.

Il devait effectuer un sixième mandat.

Idriss Deby s’était présenté sur un programme de paix et d’unité, mais le pays était confronté à une insurrection armée.

Des rebelles se faisant appeler le Front de l’alternance et de la concorde, FACT, luttent pour renverser M. Deby.

Le gouvernement a affirmé lundi qu’il avait arrêté plus de 300 assaillants, alors que la panique s’était emparée de la capitale N’Djamenda, où les magasins, les boutiques et les maisons ont été vidés.

Idriss Déby est né en 1952 à Fada dans le Nord du Tchad. Après un Baccalauréat scientifique, Déby entre à l’école d’officiers d’active de N’djamena, la promotion de 1975-1976. Il intègre ensuite l’Institut Aéronautique d’Amaury la Grange de Hazebruk en France. Devenu Pilote de transport, diplômé parachutiste, Idriss Déby retourne au Tchad en 1979, en pleine guerre civile.

Il a été porté au pouvoir le 1er décembre 1990 par une rébellion, le Mouvement patriotique du salut qui sera plus tard transformé en parti politique.

 

BBC Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici