Conakry, paralysé ce lundi par la grève des chauffeurs de taxis

0

La capitale guinéenne, Conakry est partiellement paralysée dans la circulation. Cette paralysie est causée par la grève des chauffeurs de taxis. Ils réclament une augmentation du prix du transport après l’augmentation du prix du carburant.

Ce lundi 9 août 2021, aux heures de pointe dans la matinée les véhicules au couleur jaune ont brillé par leur absence. Aucun taxi n’était visible dans la majorité des grands carrefours de Conakry.

Sur l’autoroute le Prince, de Sonfonia à Dixinn terasse en passant par Wanindara, Cosa, Bambeto et Hamdallaye aucun taxi n’est visible dans la circulation. Par contre des groupes de personnes étaient visibles au long du trajet. Des personnes qui cherchent des moyens de transport pour rejoindre leur lieu de travail.

Sur l’autoroute Fidèle Castro, c’est le même constat, de de Madina à Matoto il n’y a pas de taxis.

Salimatou Barry

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici