Une femme qui a eu trois enfants hors mariage retrouvée morte dans la chambre de son petit ami à Mali

0

Incroyable mais vrai, dans la matinée du dimanche12 juin 2022 c’est le corps sans vie d’une femme âgée d’une trentaine d’année qui a été découverte dans la chambre de son petit ami. Les faits se sont produits dans le district de Hidayatou 1, sous-préfecture de Hidayatou, préfecture de Mali, au nord de la Guinée.

Selon nos informations, Kadiatou comme c’est d’elle qu’il s’agit, traînait une maladie. Après une visite au centre de santé, au lieu de rentrer chez elle, elle s’est dirigée chez son petit ami dans la nuit du samedi 11 où finalement elle a rendu l’âme. Même si pour le moment on ignore les circonstances de son décès, son petit ami a été mis aux arrêts. Joint au téléphone ce matin, le maire de la commune rurale de Hidayatou est revenu sur les faits en ces termes: « C’est aux environs de 6 heures du matin hier dimanche, que le président de district de Hidayatou 1 m’a appelé pour m’informer qu’un évènement non des moindres a été enregistré chez eux. Je lui est posé la question de savoir c’est quoi l’évènement ? Il m’a répondu que c’est une femme qui a quitté chez elle pour aller chez un jeune et mourir là-bas. Ça s’est produit dans le district Hidayatou 1, à quelques mètres du centre. D’après les informations, la jeune femme a quitté chez elle, pour aller se faire consulter au centre de santé. Ne trouvant pas les médicaments préinscrits sur son ordonnance, au lieu de rentrer chez-elle, elle s’est rendue chez son petit ami. Le jeune lui a demandé qu’est-ce qui ne va pas, elle a rétorqué qu’elle est malade, le jeune lui avait même proposé un repas mais la fille a dit qu’elle ne mange pas. Elle s’est couchée, au petit matin, le jeune a vérifié et a constaté que la jeune fille est décédée », affirme Dian Oury Kanté.

Poursuivant, le premier magistrat de la commune rurale de Hidayatou est revenu sur l’identité de la défunte et son statut matrimonial.

« La jeune femme se nomme Kadiatou, communément appelée Nénén Galai, elle était mariée mais elle avait divorcé, après avoir incendié la maison de son mari qui était couché avec sa coépouse. Ils ont été sauvés de justesse, mais les maisons ont été réduites en cendres. Elle a 5 enfants, dont deux avec son mari. Les trois autres, elle les a eus hors mariage. Actuellement elle n’a pas de mari », renchérit le maire de Hidayatou.

Informé de la situation, le sous-préfet de Hidayatou, à travers le concours du maire, le petit ami de la défunte a été mis aux arrêts.

« J’ai appelé immédiatement le sous-préfet. À son tour, il a appelé à la préfecture. Donc les autorités ont déployé deux gendarmes qui sont postés à Hidayatou et Fougou. Des agents de la gendarmerie ont quitté aussi Mali pour se rendre sur les lieux, accompagnés d’un médecin légiste. Après les expertises, ils nous ont restitué le corps, nous avons inhumé la jeune femme. Malheureusement les médecins nous ont rien dit sur les circonstances de sa mort. Le jeune se trouve actuellement dans les mains de la gendarmerie de Mali », conclut Dian Oury Kanté.

In mediaguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici