Un avocat de Kassory accuse le procureur Aly Touré, d’être « aux ordres du CNRD »

0
Me Bérété et M. Touré

Me Sidiki Bérété, un des avocats de Kassory Fafana et Cie a affirmé que le procureur de la CRIEF est aux « ordres du CNRD ». Et il se comporte comme un roi. Me Sidiki Bérété, a tenue ses propos, ce vendredi 15 avril 2022 à Conakry.

 

« Depuis le mois de février on est en train d’interroger nos clients au niveau de la gendarmerie. Le procureur a l’ensemble de ses preuves prétendues, gardées par devers lui,q on devait nous notifier toutes les preuves pour que dans un Etat de droit, le droit à la défense est un droit. Nous devons réagir analyser et répondre. Mais s’il garde l’ensemble de ses recherches, des informations en poche, au moment opportun il nous jette ça, ça sera déloyal. L’administration de la preuve est contradictoire, publique et loyale. Vous pouvez pas imaginer, placer quelqu’un sous mandat de dépôt pendant 10 jours, vous êtes incapables de les présenter à un juge pour faire la première comparution, vous ne pouvez pas, ça c’est impossible », regrette Me Sidiki Bérété.

 

« C’est pourquoi quand j’ai dit que c’est un procureur roi, il fait aussi Maradona, parce qu’il dribble la loi. Envoyer les citoyens en prison, les garder pendant 10 jours, vous êtes incapables de les présenter à une juridiction de jugement mais aussi a une juridiction d’instruction. C’est pourquoi quand on doit aller devant la juridiction d’instruction on refuse parce que le juge d’instruction qui va le recevoir, M. le procureur spécial va dire oui, l’autorité du 05 septembre, les hommes du coup d’État, j’ai déjà promis et je les ai mis en prison. C’est le tribunal qui les a libéré. Il veut s’abriter derrière des arguments, mais ça ne marchera pas, et on ne va pas l’accompagner pour blanchir les mandats. Ces mandats là sont illégaux c’est pourquoi le référé pénal est déclenché », a-t-il recherché.

 

Et de conclure,  » c’est un pays où le ridicule ne tue pas. On nous fait croire d’un délit de deniers publics, le 05 septembre il y a eu combien de morts à sékhoutouréah ? Malgré les cris des procureurs de Kaloum qui a levé les petits doigts, ça reste impuni aussi. Que Allah sauve mon pays, ça ne va pas hein, je crie que la justice souffre de sa justice. Ils sont aux ordres du CNRD, les hommes du 05 septembre. Ce n’est pas ça la justice. Parce que préparer les matelas cinq jours avant qu’on amène nos clients, c’était déjà prévisible. Ça ce n’était pas la volonté du procureur. Et c’est grâce à nos actions sinon tous les ministres allaient défiler, c’est pourquoi il fallait freiner l’attitude de M. le roi qualifié de M. le procureur spécial ».

 

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici