Rentrée universitaire. Le syndicat fait l’inventaire des problèmes du secteur aux nouvelles autorités

0
université de sonfonia
Université de Sonfonia

Après les établissements scolaires, il y a quelques jours, les universités guinéennes réouvriront leurs portes ce lundi 1er novembre pour accueillir les étudiants au compte de l’année universitaire 2021-2022.

 

A cette occasion, le bureau exécutif national du syndicat national autonome de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (SNEASURS) a, dans une déclaration rendue publique, le week-end dernier, rassuré les nouvelles autorités de sa volonté de continuer à œuvrer aux côtés de ses partenaires pour l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel enseignant du supérieur.

Dans cette déclaration qui a été lue par Dr Baba Mandaté, Secrétaire général dudit syndicat, le SNEASURS a souligné les problèmes qui assaillent l’enseignement supérieur. Il a, à cet effet, cité entre autres :

1- le retard dans le paiement des frais de formation et d’assistance des enseignants chercheurs et chercheures ;

A lire aussi   Prix du carburant : le FNDC fait une proposition au gouvernement

2- le retard dans le paiement de la subvention allouée aux IES et CRS;

3- l’insuffisance d’entretien des infrastructures et équipements existants;

4- l’absence d’un cadre organique dans certains IES;

5- l’omission de certains homologues dans certaines IES et CRS ;

6- le non-retour de l’arrêté conjoint NºA/2017/2356/MERS/MEF/CAB du 05 juin 2017, portant revalorisation des primes, indemnités et avantages spéciaux accordés aux enseignants chercheurs et chercheures en incluant les assistants.

Le SNEASURS a également invité ses sections syndicales au niveau des Instituts Supérieurs d’Enseignement, à ouvrir un couloir de négociation avec leurs autorités respectives dans un climat de paix et de convivialité.

Pour finir, le Bureau Exécutif du SNEASURS a fait savoir qu’il a « effectué une mission à l’université Julius Nyéréré de Kankan pour un problème opposant les travailleurs représentés par la section syndicale aux autorités universitaires. Au terme de neuf jours de travaux un accord a finalement été trouvé entre les deux parties ».

A lire aussi   Putsch. Sydia Touré, prédit que « la Guinée est encore face à son destin »

In Guinee7 mais le titre c’est woulanews.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici