Raquettes des citoyens au niveau des barrages : Des agents risquent d’être radiés des effectifs

0

Dans un communiqué conjoint les ministres de la défense et de la sécurité prévient les agents que les gens de force de défense et de sécurité (FDS) qui raquettes les citoyens au niveau des barrages seront sanctionnés. Plus loin il seront même radiés des effectifs des effectifs des FDS. Ci-dessous le communiqué.

COMMUNIQUÉ CONJOINT

Le Ministre d’Etat, Chargée des Affaires Présidenticlles, Ministre de la Défense Nationale et le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile constatent avec amertume l’émergence intempestive des barrages, où les citoyens sont souvent victimes d’amaques et de tracasseries.

En conséquence, les Ministres précisent que dans le cadre de la sécurisation de la ville de Conakry et du contrôle des mesures d’urgence sanitaire, seuls vingt-quatre (24) barrages nocturnes filtrants sont autorisés par le Gouvernement.

Par ailleurs, pour Tl’entrée et la sortie du Grand-Conakry les barrages conventionnels maintenus sont:
1- Le barrage de Bawa sur la nationale Dubréka-Boffa;
2- Le barrage de Bangouya sur la nationale Coyah-Kindia;
3-Le barrage de Km-66 sur la nationale Coyah-Forécariah.

A cet effet, les Ministres portent à la connaissance des citoyens et des usagers de la route qu’en dehors de ces barrages institués pour le contrôle des véhicules et des passagers, tout autre barrage est illégal et interdit. Par ailleurs, il est rappelé, qu’en dehors des amendes éventuelles pour non port de masque sanitaire, aucune somme d’argent ne saurait être payée par les usagers au niveau desdits barrages, à quelque titre que ce soit.

Tout contrevenant à ces présentes instructions s’expose à des sanctions sévères pouvant aller jusqu’à la radiation des effectifs assorties de poursuites judiciaires.

Le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la Justice Militaire et le Directeur Général de la Police Nationale sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application stricte de la présente instruction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici