Prisonniers politique : « toutes les infractions reprochées sont basées sur les publications sur Facebook » (Avocat)

0
Me Mohamed Traoré
Me Mohamed Traoré

Le collectif des prisonniers politiques était devant la presse, ce mercredi 27 mai à Conakry. Selon Me Mohamed Traoré, un des avocats des prisonniers, les faits articulés contre eux ont été modifiés. Maintenant c’est des nouvelles charges qui pèse contre eux.

« Lorsque le dossier a commencé, il y a une longue liste d’infractions établie et imputée par le procureur aux personnes qui ont été arrêtées. L’information judiciaire a été ouverte et parmi ces infractions on parlait de transport, de fabrication et stockage d’armes, de meurtre et incendie. Mais à l’issue de l’instruction, il y a eu une ordonnance de clôture après les investigations menées. Aujourd’hui, Ils ont abandonné ces infractions parce qu’objectivement, ils se sont rendus compte qu’elles ne tiennent pas », a expliqué Me Mohamed Traoré.

« Pour les acteurs politiques, maintenant on leur reproche des atteintes aux institutions de la République, la mise à disposition d’autrui de données de nature à porter atteinte à l’ordre public. On parle de trouble à l’Etat par dévastation, participation mouvement insurrectionnel. Mais ce qui est extraordinaire, toutes les infractions reprochées sont basées sur les publications sur Facebook. Vous ne verrez pas un acte matériel de participation à ces infractions. Donc nous attendons impatiemment la tenue du procès qui sera ouvert au public », a-t-il ajouté.

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici