Paris. Une délégation du FNDC rencontre des avocats français pour…

0

Les soussignés ont reçu ce jour à Paris une mission de la coordination nationale du FNDC conduite par son responsable des stratégies et planifications.

Ce rendez-vous a eu pour objet de faire le point sur les initiatives judiciaires en cours, devant les juridictions et institutions internationales, mais surtout de déterminer les actions urgentes à mener.

Cette urgence est commandée par les violations graves des droits de l’homme, le manque de dialogue, la restriction de l’espace civique, l’interdiction systématique des manifestations, la violation de la charte de la transition mais aussi la défiance du CNRD vis à vis de la communauté internationale.

Nos clients ont toujours tout entrepris afin de favoriser le dialogue, dans l’intérêt collectif et pour garantir une transition démocratique dans les meilleurs délais. Malgré leur investissement, force est de constater que la junte reste sourde à leurs revendications.

Les soussignés, en accord avec leurs clients, annoncent le renforcement du dispositif de monitoring des écrits, discours et tout autre acte susceptible d’entraîner la répression des futures manifestations pacifiques citoyennes et de menacer l’exercice des libertés individuelles et collectives sur tout le territoire national en rapport avec les juridictions supranationales et organismes de défense des droits de l’Homme.

D’autres initiatives fortes ont également été décidées. Elles feront l’objet d’une mise en œuvre rapidement.

Paris, le 04 octobre 2022

William BOURDON
Vincent BRENGARTH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici