Palais du peuple: l’accès de la salle interdit à Étienne Soropogui et autres

0

Les consultations nationales appelées par le CNRD à été au palais du peuple ce mardi 14 septembre. Parmi les leaders politiques guinéen certains n’ont pas eu accès dans la salle où se tiennent les rencontres. C’est le cas d’Étienne Soropogui, du mouvement « Nos valeurs communes ».

 » comme c’est une institution qui est entrain de se mettre en place, c’est une organisation qui est entrain de se mettre en place au niveau de junte et qui n’ont pas pu quadriller tous les contours pour que nous puissions faire face à une organisation judicieuse…

« Nous ne comprenons pas des acteurs politiques majeurs que nous sommes n’avons pas pu accédé à la salle pour que nous puissions parler de la Guinée. Nous n’avons jamais quémandé dans ce pays, nous venons par ce que ce pays est le nôtre et nous pensons que quand il s’agit de parler de ce pays nous devons être là parce que nous avons la légitimité.

Nous sommes venus à temps malheureusement comme vous savez c’est la pratique quelqu’un a un cousin à la porte il laisse entrer sa cousine et l’autre côté on te donne une carte. Et nous comme on a souhaité être discipliné et c’est la conséquence de cette discipline qu’on a maintenant…

On ne peux dans la sérénité souhaité par la junte continuer à avoir des comportements de telle nature qui ne confrères pas c’est mon point de vue une gestion sereine à la transition. Ça ne peux pas conférer à la transition une gestion sereine. Je crois qu’il doivent d’organiser pour que c’est genre de comportement ne se reproduise plus. Ce n’est pas normal, on a besoin de tous le monde pour travailler… », a expliqué Étienne Soropogui

 

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici