Média. Bonne nouvelle pour les travailleurs et auditeurs de la radio Espace Fouta

0

Il y a exactement un mois et une semaine, le collectif des travailleurs de la radio Espace Foutah a déclenché une grève pour réclamer des conditions de travail et de traitement salarial. Une grève qui a suivi les principes définis par la législation nationale du travail.

Pendant cette période de cessation de travail, plusieurs médiations ont été ́ engagées.

A date, un protocole d’accord signé des deux parties a été obtenu grâce à la perspicacité de l’inspecteur régional du travail de Labé avec l’implication du ministère de l’information et de la communication et la directrice régionale du département.

Le collectif salue la bonne volonté de toutes les personnalités de la ville comme: En hadj Mamadou Badrou Bah, grand imam de la mosquée Karamoko Alpha Mo Labé, El hadj Safioulaye Bah, ancien préfet de Labé, Maitre Cherif Pammel responsable du syndicat des transports, Elhadj Ibrahima Sampiring Diallo ancien maire de Labé les confrères de la presse qui ont relayé les propos tenus par le collectif.

A lire aussi   Insécurité: Une felle de 10 ans retrouvée morte à Labé

Aussi, tout en remerciant l’ensemble des citoyens et des auditeurs qui ont marqué leur solidarité à l’équipe de la radio, le collectif des travailleurs de la radio Espace Foutah réitère son engagement à faire le travail dans le professionnalisme qu’on lui connait habituellement.

il rappelle de son côté que la grève ne sera en aucun cas un obstacle à la bonne volonté et la passion de bien faire le travail comme inclus dans son contrat social et de travail d’avec l’employeur.
A cet effet, le collectif des travailleurs de la radio Espace informe par ce présent, qu’il suspend son mot d’ordre de grève à compter du lundi 27 juin 2022 et compte ainsi reprendre le travail à partir de 8h30mn.

Le collectif des travailleurs de la radio Espace Foutah

A lire aussi   Kankan : une femme trouve la mort dans un éboulement du sable

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici