Me Traoré : « Gassama Diaby est simplement victime de son indépendance d’esprit et de sa liberté de ton »

0

Ce pays est vraiment bizarre. Dans une tribune très argumentée, Kalifa Gassama Diaby dénonce la résurgence des coups d’État et régimes militaires en Afrique de l’Ouest. Au lieu d’être soutenu ou applaudi par les partisans du régime Alpha Condé qui a été théoriquement balayé par un coup d’État militaire, certains d’entre eux s’en prennent à lui au motif qu’il serait un frustré. Frustré pourquoi ? Pour n’avoir pas obtenu un poste de ministre dans le Gouvernement de la Transition ou pour n’avoir pas été nommé à la tête du CNT? Mais qui peut rapporter la preuve qu’il était intéressé par l’une ou l’autre de ses fonctions ? Qui peut prouver qu’il a effectué des démarches pour obtenir l’une ou l’autre de ses fonctions ? On ne peut être frustré que si on était demandeur d’une chose qu’on pas obtenue. Certes, des guinéens qui lui font une entière confiance ont souhaité qu’il joue un rôle dans cette transition. Il n’était même pas le seul à être cité. D’autres valeureux guinéens comme Kemoko Toure l’ont été également. Mais personne ne peut rapporter la preuve que l’un ou l’autre de ces brillants cadres a démarché pour obtenir un poste. En réalité, tout le monde n’est pas en quête de postes ou de privilèges liés à un poste.

Monsieur Kalifa Gassama Diaby est simplement victime de son indépendance d’esprit et de sa liberté de ton. Il y a des hommes – ils sont malheureusement très rares- qui ne peuvent monnayer leur indépendance, leur liberté et leur dignité contre quoi que ce soit, même des fonctions « juteuses ». Quand on appartient à cette catégorie, on résiste à toute forme de bassesse.

Me Mohamed Traoré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici