Maison de Cellou à Labé. Le bâti public se défend: Il « n’est pas le seul concerné dans cette affaire »

0

Le domicile privé de Cellou Dalein Diallo, qui se trouve dans le quartier Tata 2 dans la commune urbaine de Labé est dans le viseur du patrimoine bâti public. Selon Thierno Madiou Bah, le directeur régional du patrimoine bâti public à Labé, Cellou Dalein n’est pas la seule personne visée dans cette procédure.

« Il y a des domaines de l’Etat dans plusieurs quartiers de Labé. A Tata 1 par exemple, c’est connu de tout le monde que tous les parages de l’aéroport régional sont des domaines de l’Etat. D’ailleurs, tous ceux qui étaient installés sur les lieux ont été dédommagés par l’Etat de par le passé. En ce qui concerne le quartier Kouroula, presqu’une bonne partie de ce quartier, le plan montre que c’est une zone étatique, parce que c’est un quartier administratif. En ce qui concerne le domicile privé de Cellou Dalein Diallo, situé à Tata 2, les gens sont en train de faire des commentaires où il n’en faut pas.

Parce que tous les natifs et autochtones de Labé connaissent la situation de ce domaine. Cette partie appartient à l’apiculture. Mais Cellou Dalein Diallo n’est pas le seul concerné dans cette affaire. Il y a même l’ex ministre de la défense, le général Abdourahmane Diallo, qui a construit dans la même zone, il est également concerné. La liste existe, tous ceux qui sont dans cette zone sont concernés par cette opération.

Cellou Dalein Diallo a été appelé par rapport à cette situation qui le concerne, il a dit que c’est le feu général Lansana Conté qui lui avait offert les lieux, et que même le bâtiment a été construit par l’ex président. Donc, on attend la composition et la mise en place de la commission qui doit mener cette opération. Mais, pour le moment, ce domicile privé de Cellou Dalein est effectivement visé, parce qu’il est répertorié dans le patrimoine bâti public », a expliqué Thierno Madiou Bah, le directeur régional du patrimoine bâti public à Labé sur guineematin.

 

Facely Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici