L’UFR de Sidya Touré, rejette le cadre de dialogue qui vient d’être créé par le Colonel Doumbouya

0

Saidou Yaya Barry, de l’union des forces républicaines ( UFR) a réagi suite à la création du cadre de dialogue inclusif. Pour lui, « Ce cadre ne répond pas à la demande des partis politiques signataires de la déclaration commune ».

« Nous avons demandé un cadre de dialogue avec le Cnrd dont on ne connaît pas la liste jusqu’à présent. Nous ne connaissons pas ceux qui gouvernent, orientent la politique générale de la transition. La deuxième chose, nous avons demandé un médiateur et qu’on n’a pas dans ce cadre de dialogue dont on parle », a expliqué, Saikou Yaya Barry.

Selon lui, ce qui vient d’être créé, « ce n’est même pas un cadre de dialogue, c’est une plateforme d’échanges, les thèmes sont proposés par le ministère de l’Administration du territoire qui propose aussi la périodicité. Cela veut dire qu’il n’y a pas d’interaction avec les forces vives. C’est une décision unilatérale à tout point de vue. C’est un cadre consultatif qui ne change en rien aux rencontres que nous avons eues lieu avec les autorités. C’est de nous appeler et nous demander notre avis sur quelque chose et continuer leur travail comme ils pensent alors que la transition ne dit pas ça ».

« Ils ne sont pas des maîtres a penser de tout le monde. Ils n’ont même pas l’expérience nécessaire pour diriger une Etat. Ils doivent écouter les autres partenaires de l’État afin de trouver le bon moyen de sortir de la transition. Mais apparemment l’intention n’est pas là. C’est ce qui dénote cette façon de faire », a renchéri Saikou Yaya Barry.

« Ce qu’ils ont présenté là n’a pas de sens c’est du four-tout. Ils sont allés jusqu’à proposer le nombre des coalitions. C’est maintenant qu’on sait qu’il y a 20 coalitions. Ils prennent décision unilatérale de choisir un cadre de dialogue. Si nous voulons faire en sorte que les choses avancent, on doit discuter sur quelle manière ça doit être fait. Si vous vous souviendrez que le même ministre de l’Administration du territoire a dit qu’il a écouté les partis politiques et qu’il allait faire le rapport qu’il avait promis de renvoyer aux partis politiques avant signature. Ça n’a jamais été fait. C’est du grand n’importe quoi », a-t-il conclu.

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici