« Le Président Emballo demande á ses protégés d’arrêter la violence sur l’axe le Prince et l’ordre est suivi… », (Bogola Haba)

0

ANNONCE INATTENDUE DES MANIFESTIONS A CONAKRY PENDANT LE SEJOUR DE LA MISSION DE LA CEDEAO A CONAKRY ET DECISION TELEGUIDEE D’ARRET DES MANIFESTIONS SUR L’AXE LE PRINCE PAR DECISION DU PRESIDENT EN EXERCICE DE LA CEDEAO DEPUIS BISSAU. VOICI LA MEDIATION INTERNATIONALE TANT RECLAMEE PAR LES OPPOSANTS.

Par le communiqué d’hier nuit des opposants aux reformes de la Transition Guinéenne, nous comprenons aisément maintenant d’où viennent les ressources et les ordres qui motivent les décisions de résistance au changement de nos amis opposants et le pourquoi ils insistaient pour une médiation Internationale de la CEDEAO.

Le Président Emballo demande á ses protégés d’arrêter la violence sur l’axe le Prince et l’ordre est suivi á la lettre alors que les appels de plusieurs compatriotes choqués par les images d’enfants sont restés sans effet malgré l’indifférence du grand Conakry qui a isolé complètement l’axe le Prince dans ce projet inopportun.

A lire aussi   El Hadj Ousmane Sans loi : "la Guinée était devenue une poubelle pour..."

Chacun s’interrogeait effectivement du pourquoi de la « coïncidence » de l’appel á manifester des opposants á la Transition avec le départ de Conakry du Président de la Guinée Bissau. C’était-il pour montrer au monde qu’il y a une crise en Guinée et justifier par-là la nomination du médiateur Yayi Boni alors que rien n’était ?

L’histoire nous édifiera. Faisons attention aux actes que nous posons « Pour » ou « Contre » la Nation. Aimons notre pays, gardons notre unité Nationale face aux reformes rudes et structurelles engagées pendant cette période transitoire gérée avec calme, discipline et rigueur par cette gouvernance militaire politiquement neutre et bien éclairée.

Maintenant qu’allons-nous faire des conséquences de cette violence de 48h sur l’axe pendant que le pouvoir dans son entièreté est resté intact au palais des Nations et dans les casernes entre les mains de notre armée Républicaine et cela pour des années encore dont la durée réelle dépendra de notre discipline ?

A lire aussi   Rédaction de la Constitution de la Guinée en période de transition : d’inutiles complications pour un processus simple

#fndt, Mon Devoir, Ma Patrie.

Keamou Bogola Haba

Coordinateur National du FNDT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici