Ismaël Dioubaté, apporte des précisions sur l’augmentation du budget de la présidence et de l’AN

0

Le budget de la présidence de la République et de l’Assemblée nationale a été revue à la hausse. Ce mardi 1 septembre 2021, le ministre du budget, Ismaël Dioubaté, a apporté des précisions sur cette augmentation. Il était l’invité de la radio FIM FM.

« Si vous regardez un peu le tableau, c’est au niveau du titre 2, traitements et salaires. Ça s’explique essentiellement par la mise en application du statut particulier des inspecteurs d’État qui relèvent de la présidence. Donc, ce n’est que ça en réalité. J’ai dit essentiellement mais vous avez toutes les panoplies des ministres conseillers qui sont à la présidence. Chaque fois qu’on nomme un ministre conseiller, ça a un impact sur le niveau de salaires mais pour le cas précis, c’est essentiellement dû à l’application du statut particulier des inspecteurs d’État », s’est justifié, Ismaël Dioubaté.

« Pour l’Assemblée nationale, c’est à cause de l’application de la nouvelle constitution. Avant le changement de la constitution, les sessions de l’Assemblée étaient de six (06) mois. Maintenant, ils font une session unique de neuf (09) mois et une session spéciale de la LFR, ce qui fait au total 10 mois. Dans la loi de finance initiale (LFI) de 2021, les prévisions étaient sur les 6 mois conformément à l’ancienne constitution. Maintenant que nous sommes passés à la nouvelle constitution, on passe de 6 à 9 mois. Ce sont ces primes de session qui expliquent l’augmentation », a-t- il renchéri.

Oumar Diaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici