Fonds des nations unies pour la paix : « à partir de l’année prochaine, la Guinée ne sera plus éligible puisque la Guinée est en paix »

0
Cynthia Petrigh,
Cynthia Petrigh, conseillère à la paix et au développement au Systèmedes Nations Unies en Guinée

Pour le fonds des nations unies pour la paix, « à partir de l’année prochaine, la Guinée ne sera plus éligible puisque la Guinée est en paix », a annoncé Cynthia Petrigh, conseillère à la paix et au développement au Système des Nations Unies en Guinée.

Depuis 2007, fonds des nations pour la paix intervient en Guinée. Quel bilan tire-t-elle ?

« Le bilan de la consolidation de la paix en Guinée, c’est toute l’histoire de l’accompagnement de la démocratisation de la Guinée : avec les plans prioritaires, avec les réformes du secteur de la sécurité, du dialogue, les projets de réconciliation nationale, les Nations-Unies et le fonds de consolidation de la paix ont accompagné tout le passage à la démocratie de la Guinée. D’ailleurs, à partir de l’année prochaine, la Guinée ne sera plus éligible puisque la Guinée est en paix. Donc, tout l’intérêt aujourd’hui est de faire un bilan et de savoir si vraiment tous les objectifs ont été atteints. Mais, les Nations-Unies et le fonds de consolidation de la paix ont accompagné, ces efforts fantastiques, c’est une histoire qui mérite d’être écrite. Tout le passage à la démocratisation, à la consolidation de la gouvernance et les institutions de la Guinée démocratique ».

Selon elle, « c’est 180 millions de dollars qui sont investis sur la Guinée dont 10 millions pour les projets en cours. On est loin des montants consentis pour les missions de maintien de la paix dans les pays voisins ; mais, la Guinée est un pays en paix, un pays qui a des ressources, qui a des capacités, qui a une culture de la paix ».

Salimatou Barry 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici