Exclusion des anciens ministres et députés du CNT : « C’est déplorable, mais… » (Faya Milimouno)

0
Dr Faya Milimono, président du BL
Dr Faya Milimono, président du BL

Lundi 27 septembre 2021, le Comité national du rassemblement et du développement (CNRD) a publié la charte de la transition. Dans cette charte les anciens ministres et anciens députés n’auront pas droit de siéger au futur conseil national de la transition (CNT) qui fera office de parlement.

 

Mardi 28 septembre 2021, notre rédaction a interrogé, Dr Faya Milimono, président du Bloc Libéral sur cette charte.

« Nous pensons que plusieurs éléments qu’elle contient font motif d’espoir. D’abord les grands principes qui ont été annoncés dès le début par le CNRD sont pris en compte. La fin de l’impunité, la justice comme boussole, la fin de la corruption, l’unité nationale, la réconciliation nationale, etc. Tous ces éléments sont évoqués et à lettre d’or, ça c’est quelque chose de vraiment important que nous apprécions. D’autre chose que nous apprécions, il y a le nombre des membres du CNT qui est restreint », a-t-il expliqué au téléphone de notre reporter.

En ce qui concerne l’exclusion des anciens ministres et députés du futur CNT, Dr Faya Milimono estime que « c’est déplorable, mais je crois qu’il faut qu’on comprenne la responsabilité des gens dans l’arrivée de cette crise qui frappe notre pays. Il a fallu qu’une constitution ait été changée pour ouvrir une voie à un troisième mandat pour que nous soyons là où nous sommes aujourd’hui ».

Source guinee7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici