Enrôlement des journalistes : Boubacar Yacine, président de la HAC fait une importante précision

0

La haute autorité de la communication (HAC), a entamé depuis un certain temps l’enrôlement des journalistes pour la carte professionnelle de la presse. « J’entends souvent dire que la HAC veut assainir les organes de presse, non ! », précise Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC.

Selon lui, « l’opération d’assainissement qui est en cours ne concerne que les journalistes. Nous voulons à partir de ce que la loi a fixé reconnaître la qualité à ceux qui l’ont. Donc, cette opération ne vise pas des organes de presse, qu’ils aient des sièges ou pas sauf que nous avons demandé à ce que l’enrôlement se fasse au siège des organes et il se trouve qu’il y a des organes qui n’ont pas de siège », insiste-il.

Plus loin, Boubacar Yacine précise que cette opération n’a rien à avoir l’histoire de la subvention des médias.

« Je voudrais dire ici que nous ne ferons pas ce phénomène, celui-ci relève des associations de presse, donc que personne n’aille dire à quiconque que notre opération vise à soustraire des organes par exemple de la subvention. Je l’entends, mais ce n’est pas nos préoccupations, la subvention est uniquement repartie par les associations dans leurs catégories respectives et nous ne ferons que valider cela», a laissé entendre, Boubacar Yacine Diallo.

Oumar Diaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici