Détention d’Amadou Diouldé : voici la réaction surprenante du ministre Amara Somparé

0
Amara Somparé, ministre de l'information et de la communication

Depuis le 27 février dernier le journaliste Amadou Diouldé Diallo est détenu à la maison centrale de Coronthie. Le journaliste est accusé “d’offense au président de la République“.

Hier mardi 13 avril, son procès s’est ouvert au tribunal de première instance de Dixinn. Après les débats, le procureur a requis une peine d’amende de 5 000 000 de GNF contre Amadou Diouldé Diallo. Quant aux avocats de la défense, ils ont tout simplement plaidé non coupable pour leur client.

Ce mercredi 14 avril 2021, chez nos confrères de FIM FM, Amara Somparé, ministre de la l’information et de la communication, s’est opposé à la détention du journaliste. Il appuis son argument sur la loi L002 portant la liberté de la presse en Guinée.

A lire aussi   Un journaliste convoqué au tribunal : Le SPPG hausse le ton

« Je déplore et je l’ai toujours déploré l’incarcération des journalistes. Je souhaiterais que l’on puisse régler les différends avec les journalistes autrement que par le recours à l’incarcération ou à la privation de liberté.  La loi sur la liberté de la presse est claire. On ne peut condamner un journaliste en République de Guinée à une peine privative de liberté », a déclaré Amara Somparé.

Oumar Diaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici