Culture. Bill de Sam donne les droits de la ‘‘maison de Sidya’’ aux artistes !

0

Plusieurs pick-up de la gendarmerie étaient visibles aux alentours de l’ex domicile de l’ancien premier ministre situé à la minière. Autant dire que dans l’après-midi de ce mercredi 3 août 2022, le dispositif sécuritaire était imposant lors de la cérémonie de remise officielle des clefs de l’ex-résidence de l’homme politique Sidya Touré au Bureau guinéen du droit d’auteur (BGDA).

Cette cérémonie organisée dans la cour de la villa a connu la présence de plusieurs anciennes figures de la culture guinéenne.

Dans son discours de circonstance, le directeur général du Bureau guinéen du droit d’auteur (BGDA), Michel Théo Lamah, après avoir promis l’utilisation à bon escient des locaux, dit vouloir « profiter de cette tribune pour poser la doléance de nos artistes qui consiste au paiement à temps des redevances de droit radio, TV et médias d’État. Suite au retard du décaissement auprès de l’état, les délais qui s’écoulent entre les requêtes de mise à disposition et de l’encaissement effectif de subvention et de redevance de droit d’auteurs sont trop longs. Pour permettre de payer les droits d’auteurs dans les temps réglementaires, Il en résulte une accumulation du besoin des auteurs qui, faute de toucher leur droit d’auteur au trimestre prévu, se tournent vers le BGDA pour la résolution de leurs problèmes domestiques qui sont des moyens de substances, accompagnement médical, cas de décès et autres évènements sociaux », a énuméré M. Lamah.

En présence du ministre secrétaire général de la Présidence, colonel Amara Camara et du ministre de l’Administration du territoire, Mory Condé ; le ministre de la Culture, Alpha Soumah alias Bill de Sam, a annoncé. « Les artistes sont souvent qualifiés de mendiants, ils n’ont pas de salaire et n’ont que les droits d’auteurs. Nous sommes en train de travailler sur un texte que nous allons proposer au président de la transition pour un décret qui va définir le statut des artistes qui va faire des artistes désormais des travailleurs à part entière. Ils vont travailler, faire des spectacles et pour les payer ça ne sera pas seulement par espèce, mais il y aura des bulletins de paie et ils vont cotiser à la caisse comme tout travailleur et quand ils sont malades, ils peuvent bien demander la prise en charge et s’ils ont assez cotisé, ils peuvent prétendre à la retraite », a dit l’ancien musicien.

A rappeler que Bill de Sam militait dans le parti de Sidya Touré avant d’être nommé par le CNRD à la tête du ministère de la Culture.

« Ainsi c’est Bill de Sam qui remet les clés de ‘‘la villa de Sidya’’ au dirlo du BGDA ! On aurait dû peut-être aussi laisser le porte-parole du gouvernement, le ministre Ousmane Gaoual, occuper l’ancienne maison de Cellou comme logement de fonction.

Et qu’on ne vienne surtout pas soutenir que les militaires n’ont pas le sens de l’humour. Même si pour ce coup cet humour-là semble avoir les traits un peu foncés… », a commenté le chroniquer Top Sylla.

In Guinee7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici