Colonel Doumbouya aux travailleurs de la RTG, « il faut que les choses soient dites telles qu’elles sont »

0
Colonel Mamadi Doumbouya

Le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, a rencontré les travailleurs de la radio télévision guinéenne (RTG), ce vendredi 10 décembre 2021. Au cours de son intervention Colonel Mamadi, a dit aux journalistes de la RTG que,  » les choses soient dites telles qu’elles sont ».

 

 » Le contexte qui nous a amené le 5 septembre, c’est vouloir refonder la République de Guinée. La plus belle chose que nous avons en commun est la république de Guinée. Donc, il faut que chacun prenne ses responsabilités. Je sais que vous faites un travail qui est très difficile et que vos conditions de travail ne sont pas aussi adéquates. Mais, c’est un engagement, chacun de vous a choisi de servir le pays à travers les services publics. Il faut que vous participiez activement au changement de notre pays en dénonçant la corruption, le clientélisme, le régionalisme. Parce que si vous ne le faites pas, souvent c’est les privés qui imposent le rythme aux services publics. Moi, personnellement, je ne peux pas comprendre que les journalistes étrangers viennent en Guinée faire des enquêtes sur des choses que nous savons mais qu’on ne veut pas dénoncer. Prenez les mines par exemple en Guinée, vous avez la gestion de la chose publique, les informations, il faut que les choses soient dites telles qu’elles sont. Il ne faut pas que le service public soit un service personnalisé. On regarde la RTG partout à travers le monde. Tous ceux qui sont à la RTG doivent bien réfléchir, c’est important ; parce que ça y va de l’image du pays. Je vois souvent la RTG passer des émissions religieuses. Pour moi, ce n’est pas central. Ce qui est central aujourd’hui, ce n’est pas la religion, ce n’est pas la politique, c’est l’économie, c’est l’éducation, mais aussi informer la population. De la même façon qu’on prend les armes pour défendre le pays, c’est de la même manière que vous devez prendre vos idées pour défendre le pays, dénoncer tout ce qui ne va pas, dire ce qui est vrai. Il faut innover les programmes de la télévision. Les émissions religieuses ne développent pas, personne ne prend son salaire à la mosquée ou à l’église. Il faut revaloriser les programmes de la RTG, il faut qu’on innove… Il y a des médias privés qui ont un petit budget, mais qui brillent plus que la RTG. Les Guinéens veulent que les choses changent », a déclaré, Colonel Mamadi Doumbouya.

A lire aussi   Les avocats de Kassory et Cie annoncent une plainte contre procureur de la CRIEF Aly Touré

Oumar Diaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici