Boubacar Yacine Diallo :  » comme je suis l’un des premiers voleurs de la République, je… »

0
Yacine Diallo, HAC

Boubacar Yacine Diallo, président de la haute autorité de la communication (HAC) a été cité dans un présumé détournement de fonds publics dans sa gestion. C’est l’agent judiciaire de l’Etat, Me Sampil, qui l’a cité.

Selon l’agent judiciaire de l’État, plus de 40 millions de GNF ont été dépensés par la HAC et non justifié depuis le décèle de leur compte. Pour le président Boubacar Yacine Diallo, comme il est considéré comme les premiers voleurs de la République, il va se défendre devant la justice.

« Depuis le dégel, la Haute Autorité de la Communication, pendant cette période, n’a dépensé que 47.630.000. De ces dépenses, la plus importante est de 2.000.620 GNF. Quand il m’a appelé, je suis venu. Il m’a montré une feuille non signée et non cachetée qui viendrait de la présidence de la République et qui récapitulerait mes dépenses, j’étais même étonné. On voit frais d’impression de cartes de presse professionnelle 2.000.620 GNF. Après vous voyez frais de reproduction de la photo du président de la transition 1.150.000 GNF. Voilà les dépenses qu’on me demande. Donc je ne commente pas. Comme il a décidé de saisir la justice, je viendrai me défendre là et je ne me laisse pas non plus ni impressionné, ni brisé. Je tiens debout, je suis l’un des premiers journalistes d’investigation dans ce pays, j’ai passé la vie dans ça. Et comme je suis l’un des premiers voleurs de la République, je m’en remets à Dieu mais je me défendrai devant la justice », a lancé Boubacar Yacine Diallo, ce mardi 14 décembre 2021 sur la radio espace FM.

A lire aussi   Morissanda Kouyaté à la CEDEAO : « Il n’y a pas d’agenda caché en Guinée »

Oumar Diaby

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici