Distributeur de la vraie info

Bah Oury : “sans la paix, on ne peut pas se retrouver”

Pour le premier ministre Bah Oury, sans la paix rien n’est possible dans d’un pays. Raison pour laquelle il invite les guinéens à la cohésion sociale pour un meilleur avenir du pays. 

Selon lui, la fête de l’Aîd El Adha s’est bien déroulée  parce qu’il y a la paix dans le pays. Bah Oury s’est exprimé à la grande mosquée Fayçal de Conakry où il a effectué la prière de Tabaski. Il était accompagné de plusieurs hauts cadres du pays et la prière a été dirigée par le premier imam de cette grande mosquée. 

Après la prière, Bah Oury a déclaré : “sans la paix, on ne peut pas se retrouver en ce jour mémorable pour prier ensemble dans la cohésion et dans la joie. Donc, il faut absolument, malgré les difficultés que nous pouvons rencontrer, que nous mettions en avant, la nécessité absolue d’instaurer la cohésion sociale, la capacité de se parler et de trouver des solutions qui permettront au pays d’aller de l’avant. C’est ce que l’islam réclame, c’est cela nos habitudes, nos traditions mettent en avant. Salimafo à toute la communauté de la Umma Islamique”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.