Amadou Diouldé : « Je suis content d’être allé en prison, c’est l’avant dernière épreuve d’un homme avant sa mort »

0
Amadou Diouldé Diallo, journaliste sportif
Amadou Diouldé Diallo, journaliste sportif

Comme annoncé précédemment, le journaliste Amadou Diouldé Diallo, a été libéré après un 82 jours de détention à la maison centrale de Conakry. Après sa libération doyen Diouldé a fait sa première réaction. Amadou Diouldé Diallo, a été reconnu coupable de délit d’offense au chef de l’Etat.

Voici un extrait…

« Je suis content d’être allé en prison, c’est l’avant dernière épreuve d’un homme avant sa mort. La prison est une école qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Un homme qui subit une telle épreuve doit respect à ceux qui l’ont déjà subi, connue et également s’incline devant la mémoire de ceux qui ont perdu leur vie en prison, être solidaire et compati a la famille qui ont perdu la vie en prison. Il ne faut pas souhaiter la prison même en son pire ennemie.

Je remercie ma famille, ma belle-famille, la presse, reporter sans frontière, l’association international de presse sportif, mes avocats tous ceux qui de façon anonyme ont contribué dans le strict respect de la loi L002. Nous devons nous battre pour la maintenir, nous battre pour la consolider parce que c’est elle qui constitue nôtre fermant défense face au pouvoir publique c’est extrêmement important.

Assurez-vous-en une fois que mes convictions je les défendre jusqu’à mon dernier souffle, mais pour le moment j’occupe de moi-même et j’essaye de me réjouit de ma liberté », a-t-il lancé à la presse.

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici