Aly Touré, procureur près la CRIEF, tranche : »Ce n’est pas une poursuite guidée que nous menons à la CRIEF »

0

Pour la première fois fois depuis sa création le parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques ( CRIEF) organisée une conférence de presse, ce mardi 15 mars 2022 à Conakry. Après avoir fait le bilan, le procureur spécial près de cette Cour a fait savoir que les poursuites engagées par la CRIEF n’est pas orientée sur une personne.

« Lorsque la CRIEF a été créé, il y’a des rapports qui ont été établis et qui dormaient, ce sont ses différents rapports, ses différents résultats audits qui ont été reçus à la CRIEF. Il est du devoir du procureur spécial et de tous son parquet de faire une analyse minutieuse des dossiers de rapport d’audit que nous avons reçus pour pouvoir saisir soit la chambre de l’instruction soit les officiers de police judiciaire pour approfondir ce que nous avons trouvé dans ces audits. Et lorsque vous regardez les dossiers qui ont été transmis il n’y a pas que les membres du gouvernement précédent qui sont dedans. Nous avons analysé et orienté Air Guinée. Nous sommes sur l’analyse du dossier de la vente des rails bientôt ça va être transmis devant la chambre de l’instruction et ces faits sont passés bien avant ce que vous appelez la gestion du gouvernement précédent. Donc, ce n’est pas une poursuite guidée que nous menons à la CRIEF. C’est vraiment une poursuite aplanie et qui intéresse tous ce qui a été commis dans ce pays », a expliqué Aly Touré, procureur spécial près la CRIEF.

Facely Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici