N’zérékoré. Les sages en sapeurs-pompiers entre le gouverneur et les journalistes

0

À la suite de la déclaration du SPPG/GF du 25 avril dernier portant suspension de la couverture médiatique des activités du gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré par les medias privés, une médiation a été engagée par les leaders religieux à l’occurrence, le secrétaire régional des affaires religieuses Elhadj Amadou Soumaoro, le vicaire de la paroisse cœur immaculé de Marie de N’Zérékoré, Abbé Jean Marie Guémou et le Pasteur Maurice Zogbélèmou, en vue d’un règlement à l’amiable.

Vu les valeurs qu’incarnent ces hommes de Dieu et pour le maintien d’un climat de paix dans notre région considérée comme une zone de tension, le SPPG_GF, informe tous les journalistes des medias privés qu’un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties.

Cependant, le bureau du SPPG_GF a recommandé au gouverneur d’informer désormais les médias à l’avance lorsqu’il s’agit des réunions non ouvertes à la presse et de faire en sorte que le principe ne soit pas discriminatoire.

De son côté, le général à la retraite Mohamed Lamine Keita, a expliqué aux hommes de medias et aux leaders religieux que c’était dû à un manque de communication. Après donc ces échanges qui ont favorisé une compréhension grâce à la facilitation des religieux, la hanche de guerre a été enterrée.

Par conséquent, le bureau régional SPPG Forêt invite tous les confrères des medias privés à la reprise des activités avec le gouverneur. Le bureau régional décide également de sursoire aux actes de protestations qu’il voulait enclencher le jour de de la célébration de la journée internationale de la Liberté de la Presse.

Cependant, le bureau réitère son attachement à ses valeurs et rappelle qu’il veillera toujours au respect des principes de la Liberté de la Presse.
-Vive le SPPG
-Vive la Liberté de la Presse
-Vive la Presse Indépendante
N’Zérékoré, 1er mai 2022
Le bureau régional du SPPG_GF

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici