Mamou : Six accusés de viol et de coups et blessures volontaires condamnés à de lourdes peines

0

Au rôle d’audience criminelle de ce mercredi 28 juillet 2021, six (6) affaires étaient à l’affiche dont quatre (4) cas de viols, 1 cas de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et un (1) autre cas de détention et de mise en circulation de fausses monnaies ; des faits prévus et punis par les articles 602; 243 et 268 du code pénal.

Parmi les condamnés, il y avait Mamadou Sada Camara mis sous mandat de dépôt le 08/01/2021 et Mamadou Lamarana Bah mis sous mandat de dépôt le 12 avril 2021 pour viol sur une fille, fait prévu et puni par l’article 268 du code pénal.

Les deux (2) ont été déclarés par le tribunal, coupables de viol et pour la répression ils ont été condamnés chacun à 10 ans de réclusion criminelle et au payement de 500.000 francs guinéens d’amende pour dommages et intérêts.

A lire aussi   Guinée: Pour démissionner, Alpha Condé pose des conditions

Alpha Oumar Barry, mis sous mandat de dépôt le 02 avril 2021 pour viol suivi de menace, fait prévu et puni par les articles 268 et 282 du code pénal. Il a été déclaré par le tribunal coupable de viol, pour la répression qui le condamne à 5 ans de réclusion criminelle.

Mamadou Baïlo Condé mis sous mandat de dépôt le 21 avril 2021 pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner fait prévu et puni par l’article 243 du code pénal, a été déclaré coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, pour la répression, le tribunal le condamne à 7 ans de réclusion criminelle et au dépend.

Mohamed Lamine Diaby mis sous mandat de dépôt le 31 avril 2021 pour détention et mise en circulation des fausses monnaies fait prévu et puni par les articles 602; 603 et 605 du code pénal a été déclaré coupable des faits de détention et de mise en circulation des fausses monnaies, pour la répression, le condamne à 3 ans d’emprisonnement et le condamne au dépend.

A lire aussi   Sidikiba CONDE s'insurge: << C'est la Ministre Zenab DRAME qui est accusée, et non la ville de Nabaya »

Et enfin Mamadou Moussilim Bah, mis sous mandat de dépôt le 01 avril 2021 pour viol, fait prévu et puni par l’article 268 du code pénal a été déclaré par le tribunal coupable de viol et le condamne à 10 ans de réclusion criminelle et reçoit la constitution de partie civile à Bapathé Barry.

Ils ont 15 jours pour exercer les voies de recours.

Source : AGP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici