Le ministère de la sécurité met en garde les organisateurs de ‘’manifestations non autorisées’’

0

Dans un communiqué transmis jeudi à la presse, le département en charge de la sécurité et de la protection civile dit avoir ‘’constaté avec amertume, la multiplication de manifestations et de regroupements non autorisés’’.

Il précise que ces manifestations et regroupements se font ‘’sans respect des mesures barrières imposées par l’État d’urgence en vigueur’’.

Le ministère que dirige Damantang Albert Camara que ‘’les contrevenants à ces mesures s’exposent à des sanctions prévues par le Code pénal et le Code de Santé publique’’.

Il annonce que ‘’les structures accueillantes lesdits événements sont susceptibles d’encourir les mêmes sanctions’’, avant de souligner ‘’les services compétents ont été saisis des procédures judiciaires relatives auxdits événements’’.

Le ministère de la sécurité précise qu’en dehors d’une autorisation spécifique accordée par les autorités en charge de la lutte contre la pandémie du Covid-19, ‘’nul ne peut s’affranchir des mesures restrictives y relatives’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici