Jovenel Moise : le président haïtien a été tué dans une attaque à son domicile

0

Le président haïtien Jovenel Moïse est tué lors d’une attaque contre sa résidence dans la capitale du pays, selon le premier ministre intérimaire.

Claude Joseph affirme que la résidence du président à Port-au-Prince a été prise d’assaut par des hommes armés non identifiés à 01h00 heure locale (05h00 GMT).
La première dame aurait également été blessée dans l’attaque.

Selon M. Joseph, « toutes les mesures sont prises pour garantir la continuité de l’Etat ».

Jovenel Moïse, 53 ans, était au pouvoir depuis février 2017, après la démission de son prédécesseur, Michel Martelly.

Un mandat mouvementé

Le mandat de M. Moïse a été mouvementé, car il a dû faire face à des accusations de corruption et a été contesté par des vagues de manifestations antigouvernementales souvent violentes.

Des manifestations de grande ampleur ont eu lieu dans la capitale et dans d’autres villes au début de l’année, la population exigeant sa démission.

L’opposition haïtienne soutient que le mandat de cinq ans de M. Moïse aurait dû prendre fin le 7 février 2021, soit cinq ans jour pour jour après le départ de M. Martelly.

M. Moïse a cependant insisté sur le fait qu’il avait une année de plus à servir puisqu’il n’a pris ses fonctions que le 7 février 2017.

Ce retard d’un an est dû à des allégations de fraude électorale qui ont conduit à l’annulation du scrutin de 2015 et à l’organisation de nouvelles élections, remportées par le défunt président.

BBC Afrique

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici