Des sapeurs-pompiers attaqués à Conakry. Voici les raisons !

0
sapeurs-pompiers

La scène s’est déroulée ce mardi 05 septembre 2021, dans les environs de 20 heures. A bord de leur camionnette, les éléments de la protection civile de Matoto ont voulu apporter un secours à un engin gros porteur qui a pris feu non loin du rond-point de Bambéto dans la commune de Ratoma. Sale temps pour eux, ils ont été agressés par des jeunes en colère, faisant un blessé grave.

 

Le motif réel de cette révolte spontanée des jeunes de la zone, serait lié au retard accusé par ces agents de la protection civile. Ils se sont ainsi attaqués à l’équipe en vandalisant leur engin.

«Le chauffeur a été blessé sur la tête, et a même perdu conscience. Certains de nos agents ont été pris en otage, il a fallu l’intervention de la police pour venir libérer ces agents et transporter les blessés à l’hôpital », regrette le contrôleur général de la police et directeur général de la protection civile, en montrant le camion caillassé.

«Les services des sapeurs-pompiers n’est pas un service de répression. Mais plutôt un service de la protection d’urgence, c’est-à-dire, quand vous avez des problèmes, nous venons au secours (…) », explique Moussa Camara.

Mais ce n’est pas la première fois, rappelle l’officier de police : « presque tous nos camions sont victimes d’attaques. Tous les temps que nous venons dans l’intervention, nous sommes agressés.»

Le général Moussa Camara rejette la version de retard déclarée par les agresseurs. Selon lui, dès que l’alerte de l’incendie a été donnée, l’équipe de protection de Matoto s’est immédiatement rendue sur les lieux. « Mais ce que nous avons constaté, c’est que, les gens voulaient piller ce camion, croyant qu’il contenait des marchandises de valeurs. ».

In Guinee360

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici