Dalaba. La maison de Miriam Makeba a un nouveau locataire

0

La peinture est écaillée, les portes et fenêtres métalliques rouillées, les murs fissurés. Un décor affreux dans un environnement pourtant paradisiaque. Quel contraste ! La maison offerte par l’ancien président Ahmed Sekou Touré à Miriam Makéba, ”Maman Africa” contrainte à l’exil en Guinée pendant une trentaine d’années pour son combat contre l’Apartheid, est dans un état exclamatif.

Ce Vendredi 25 mars à 10h pétante, il n’y a personne aux alentours d’une vieille bâtisse ronde chapeautée par des tôles rouillées perdue entre de grands arbres. Même celui qui sert habituellement de guide est perdu dans une nature au climat propice à une belle balade.

Rendue à la nature. C’est le terme qui définit le mieux cette jadis belle maison bercée par le chant des oiseaux perchés haut des arbres verdoyants. L’endroit est donc animé par…la nature !

Pata pata, le tube des années 60 de Miriam Makeba, décédée en novembre 2008, en Italie, est bien repris dans le concert que livrent les oiseaux du coin. Avec un étrange…mélomane. En effet, le garage de la diva et militante, est occupé, pas par ne serait-ce qu’une vieille carcasse de voiture. Mais par un taureau robuste particulièrement hargneux.

Dans l’espoir que l’État guinéen ne tardera pas à prendre la résolution de réfectionner la maison de Miriam Makeba pour en faire un patrimoine culturel et historique, le taureau menaçant et maître des lieux, impose son autorité et rend les lieux peu hygiéniques.

In Guinée7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici