“C’est au bord d’un marigot que nous avons enterré Elhadj Doura, la nuit”, dit Oumar Barry du BSP

0
Elhadj Doura
Elhadj Doura

Les débats dans l’affaire des 20 présumés assassins de l’opérateur économique, Elhadj Doura Diallo se sont poursuivis ce lundi 14 juin au tribunal de première instance de Dixinn.
C’est le chauffeur du véhicule qui a transporté le vieux Doura lors de son enlèvement qui a comparu devant le tribunal ce matin.

Militaire en service de bataillon spécial de la présidence, Oumar Barry a reconnu avoir été présent à l’enlèvement du désormais ancien opérateur économique. Mais aussi à son enterrement clandestine à Maférinyah.
Présenté comme un commando spécialisé en matière d’enlèvement par le présumé cerveau dans l’affaire Doura , le nommé Elhadj Mamadou Diallo, le militaire Oumar Barry a rétorqué:”  Elhadj Mamadou Diallo est un menteur. J’étais chez  moi à  Maférinyah quand Elhadj Mamadou Diallo et Ibro (en fuite)  sont venus  me rendre visite. Mais ils ne m’ont jamais parlé d’un projet d’enlèvement. Nous sommes arrivés ensemble au même jour à Conakry où nous avons fait un tour dans quelques lieux de loisirs en passant par Taouyah- Kaporo rails – Lambanyi. Ibro lui, il nous a quitté vers 22 heures. Et à 23 heures j’ai quitté les lieux avec Elhadj Mamadou Diallo. On a appelait Ibro mais il ne décrochait pas. Donc je suis parti passer la nuit dans un hôtel avec Elhadj Mamadou Diallo. Et c’est à 04 heures du matin qu’ Elhadj Mamadou Diallo m’a réveillé d’aller l’accompagner chez eux à Hamdallaye qu’il a son père qui est malade, qu’ il souffre de la maladie de diable. Donc qu’il doit l’envoyer chez son guérisseur à Entag. Chose que j’ai accepté. Arrivés à Bambeto,  deux (2) autres amis d’Elhadj Mamadou Diallo nous  ont rejoint dans la voiture. Et nous avons continué ensemble à Hamdallaye, mais  Elhadj Mamadou était toujours en communication. Une fois à Hamdallaye, Elhadj Mamadou m’a demandé de rester dans le véhicule et il est descendu avec les autres pour aller chercher le vieux, nous étions 4 personnes sur les lieux. Quand ils sont venus, Elhadj Mamadou m’a dit qu’on ne va plus à Entag parceque selon lui le guérisseur de son père a quitté Entag.Donc de les conduire à Sonfonia. Et c’est là là-bas qu’on s’est séparés et moi je suis entré chez moi à Mafeinyah. C’est après 10 jours qu’Elhadj Mamadou Diallo et Ibro m’ont appelé de venir les rejoindre à Maférinyah. Dans une case que moi même avait loué pour Ibro, qui m’avait dit auparavant que c’était pour son partenaire chinois. Donc quand je suis venu j’ai vu le vieux, Elhadj Mamadou m’a demandé si je reconnaîs le vieux? Je lui ai répondu en disant : mais c’est ton papa non ? Il m’a dit : non, c’est un vieux que j’ai pris pour de l’argent. Mais il est mort. Donc je n’ai pas pu dire un mot. Ils m’ont demandé de les aider pour l’enterrer. Et c’est comme ça, nous sommes partis enterrer le vieux la nuit au bord d’un marigot. Nous étions au nombre de 5 personnes. Il y avait : Elhadj Mamadou, Ibro, Zimbabwe, un autre que je ne connais pas et moi. C’est moi qui ai montré la tombe du vieux aux gendarmes quand ils m’ont arrêté. Donc c’est à la gendarmerie que j’ai su qu’ Elhadj Mamadou avait reçu une rançon de 100 milles dollars. Même 100 francs guinéens je n’ai pas reçus. C’est Elhadj Mamadou qui est à la base de tout.

A lire aussi   Les victimes du Camp Boiro demandent au CNRD de leur octroyer la partie carcérale du camp

Après confrontation, le présumé cerveau dans l’affaire du vieux Doura, Elhadj Mamadou Diallo a confié au tribunal que ses complices lui en veulent parcequ’il a décidé d’avouer la vérité. C’est pourquoi ils cherchent à lui faire porter le chapeau.

Au moment où nous mettions cet article en ligne l’audience est suspendue pour reprendre dans une heure.

Source mediaguinee

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici