Urgent : Le gouvernement interdit la manifestation de l’UFDG et l’ANAD, prévu ce mercredi 25 novembre

0
Aboubacar Sylla, porte-parole du Gouvernement Guinéen

L’UFDG et l’ANAD a invité ses militants à des manifestions ce mercredi 25 novembre dans tous le pays pour « demander et la libération des détenus politique et contre le hold-up électoral ». A 48 heures de cette date, le gouvernement guinéen vient suspendre  pour « raison sanitaire, des manifestations de masses sur toute l’étendue du territoire national ». Une décision qui va forcement mettre l’UFDG et l’ANAD en colère.

L’intégralité du communiqué ci-dessous.

Conformément aux décisions issues du Conseil des ministres en sa session du jeudi, 19 novembre 2020, relatives aux initiatives d’organisation de manifestations, de certaines structures politiques affiliées à la mouvance présidentielle pour la célébration de la victoire du candidat Alpha CONDE, le Gouvernement rappelle aux partis politiques et mouvements alliés de la mouvance présidentielle ainsi que toutes les entités politiques et sociales, la suspension, pour raison sanitaire, des manifestations de masses sur toute l’étendue du territoire national.

Le Gouvernement précise que cette mesure exceptionnelle, justifiée par l’état d’urgence en vigueur dans le pays, fait suite aux impératifs de sécurité sanitaire dictés par les autorités sanitaires du pays, notamment l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) dans le cadre d’un vaste programme de test massif des populations à la COVID19 qu’elles viennent d’initier, en vue de l’éradication dans les meilleurs délais de la pandémie du coronavirus dans notre pays.

Cette mesure sanitaire provisoire, nécessitée par la situation épidémiologique de notre pays cessera d’être en vigueur à la suite de ce processus et après que des progrès importants soient enregistrés dans la lutte contre la pandémie de la Covid19.

Le Gouvernement informe que cette mesure sanitaire qui consiste en une systématisation des tests de dépistage dans les administrations publiques et privées ainsi que dans les lieux de regroupements publics, permettra un retour rapide à la normale des activités, en vue de garantir un meilleur cadre sanitaire et social pour la jouissance, en toute sérénité, de tous les droits fondamentaux et des libertés publiques consacrés.

En ces moments de défis sanitaires sans précédent, Le Gouvernement invite tous les acteurs de la vie publique ainsi que tous les citoyens, au sens de civisme et de responsabilité par le respect strict des mesures préventives préconisées par les autorités sanitaires.

Conakry, le 22 novembre 2020

Le Gouvernement de la République de Guinée

A lire aussi   Bano Sow, VP UFDG : " Je dis à la junte... il est temps de restituer le pouvoir à Cellou Dalein"

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici