Le ministre de la justice donne son accord, les avocats peuvent visiter les prisonniers dites politique

0
Me Béa et Me Mory Doumbouya, ministre de la justice

Les avocats des prisonniers “politique“ peuvent maintenant rendent visite à leurs clients. Un compris a été trouvé, ce jeudi 4 mars 2021, à Conakry. C’était à l’occasion d’une rencontre tripartite entre le ministre de la justice, les avocats et le barreau.

« Aujourd’hui nous avons eu l’assurance que nous aurons désormais accès à nos clients parce que c’était le seul point qui nous a amenés ici, le fait que nous n’avions plus le droit de rencontrer nos clients. Nous avons reçu toutes les assurances que nous pourrons désormais accéder à nos clients mais dans le strict respect de l’urgence sanitaire, parce que nous sommes dans une urgence sanitaire », a annoncé Me Salifou Béavogui, à la sortie de la rencontre qui s’est déroulé à huis clos.

Et de poursuivre, « Quatre de nos clients ont été positifs au Covid-19 et ils doivent être internés dans le centre. Comprenez bien que nous ne pouvons pas nous plaindre lorsqu’on va nous dire qu’on ne peut pas les rencontrer. C’est même dans notre propre intérêt de ne pas les rencontrer en ce moment. Mais ceux-là qui ne sont pas malades et qui ne sont pas déclarés positifs, nous pouvons bien les rencontrer ».

A lire aussi   Cellou Dalein, prévient: "On n’acceptera pas", un renouvellement de la classe politique guinéenne

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me Mory Doumbouya, a soutient que sa présence du côté des avocats est d’ « aplanir les divergences de vues sur des questions liées à des procédures en cours d’instruction. Je pense que l’essentiel était de trouver un compromis, le compromis a été trouvé ».

Salim

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici